4 conseils pour éviter que vos pâtes ne collent pas

Cuisiner des pâtes semble être une tâche facile. Il faut juste une casserole, la remplir d’eau, laisser bouillir et ajouter les pâtes. Pourtant, il y a des règles à suivre pour avoir une cuisson optimale.

Voici 4 instructions importantes pour préparer ce plat à la perfection.

Respectez le temps de cuisson indiqué sur l’emballage

temps de cuisson

Généralement, les pâtes de bonne qualité ne collent pas et ne cassent pas lorsqu’elles sont cuites. Visuellement, elles ont une couleur jaune uniforme légèrement ambrée.

Privilégiez les pâtes artisanales à base de blé dur. Elles se reconnaissent par leur aspect rugueux, car le pétrissage a été réalisé à la main.

Vous voulez réussir la cuisson de vos pâtes ? C’est très facile, il suffit de respecter ce qui est écrit sur le sachet. Sachez que la période de cuisson varie selon le type de pâtes ainsi que la forme. Vous devez donc surveiller votre montre lorsque l’eau commence à bouillir. Dès que le temps est écoulé, ôtez vos pâtes du feu et versez-les dans une passoire.

A noter que si un point blanc se forme juste au milieu de vos pâtes, c’est qu’elles ne sont pas encore cuites comme il faut.

Faites-les cuire dans un grand volume d’eau

grand volume d'eau

Pour cuire 100 g de pâtes, vous aurez besoin d’un litre d’eau, de 10 g de sel et d’une casserole à bord haut. Ce dernier critère est très important afin d’éviter les débordements en cours de cuisson. De plus, vos pâtes gonfleront librement sans se lier.

Evitez de recouvrir le récipient pour ne pas avoir des pâtes collées sur le couvercle.

Laissez l’eau bouillir vigoureusement avant d’ajouter les pâtes. N’oubliez pas de mettre le sel. Laissez à feu vif en prenant bien soin de remuer régulièrement. Cela permet de maintenir la fermeté des pâtes. Au cas où elles sont longues, immergez-les petit à petit jusqu’à ce qu’elles ramollissent.

Ensuite, utilisez une fourchette pour les séparer.

Testez le goût

goûter les pâtes

Avant que la cuisson n’arrive à son terme, vérifiez si vos pâtes sont à point. Pour cela, vous devez les goûter. Si la texture est tendre à la surface, mais résistante sous la dent, cela veut dire qu’elles sont cuites.

Les pâtes fraîches flottent à la surface de l’eau lorsqu’elles sont prêtes. Prolongez la cuisson de deux minutes au cas où vous comptez les servir comme plat de résistance froid.

Pour conserver vos pâtes, il y a une règle à suivre. Les pâtes égouttées continuent toujours de cuire. Ainsi, vous devez les laisser refroidir dans une passoire ou couper directement la cuisson en mettant un filet d’eau froide pendant 1 minute.

Evitez à tout prix de tremper vos pâtes dans l’eau. Vous risquerez de les voir se transformer en purée. Elles perdront ainsi toutes leur saveur. Ce qu’il faut faire c’est de verser un peu d’huile par-dessus et bien mélanger.

Egouttez les pâtes dans une passoire

égoutter les pâtes

Cette dernière étape est très importante lorsque vous cuisinez des pâtes à la maison. Si vous ne voulez pas qu’elles soient trop sèches, gardez un peu d’eau de cuisson au fond de la casserole. De la sorte, elles seront plus gourmandes et glissantes. Versez-les ensuite dans la sauce que vous avez préparée à l’avance et servez sans délai.

Pour les salades de pâtes, répandez un filet d’huile d’olive par-dessus et mélangez instantanément. Laissez-les refroidir dans le récipient. A défaut d’huile, vous pouvez aussi utiliser du beurre qui leur donnera encore plus de goût.

Remettez vos pâtes préparées dans la casserole si vous ne les consommez pas dans l’immédiat.

Quelques recommandations à prendre en compte

les différentes pâtes

• Les pâtes longues et épaisses sont idéales pour faire de la bolognaise. Elles sont fortes en goût et adaptées pour les sauces riches.

• Les pâtes longues et fines sont destinées pour les sauces légères.

• Les pâtes fines et courtes comme l’anellini et l’orzon agrémentent les bouillons et les soupes.

• Les pâtes courtes et creuses telles que les macaronis et la penne accompagnent idéalement les sauces avec de la viande et des légumes.

• Les pâtes fraîches sont plus moelleuses. Elles sont idéales à farcir.

• Les pâtes aux œufs sont parfaites en accompagnement. Enfin, celles qui sont fabriquées à la semoule de blé constituent souvent le plat central.

Cet article vous a plu ? Partagez-le !


Poursuivez votre lecture :

Laisser un commentaire

 

(facultatif)