Des godemichets datant de la dynastie Han retrouvés en Chine

L’histoire du plaisir n’est pas récente. Elle remonte à bien longtemps, pas comme bon nombre d’entre nous l’imaginaient. Pour preuve, des archéologues chinois ont découvert des godemichets datant de plus de 2000 ans dans la province de Jiangsu, près de Shanghai en Chine. Des sextoys en bronze et en jade qui se trouvaient dans d’anciennes tombes d’aristocrates de la dynastie Han.

Rappelons que les Han ont précédé les Qin. Il s’agit donc de la seconde dynastie impériale, ayant régné de 206 av. Jésus Christ à 220 après JC. A l’origine de la mise en place et la diffusion de l’idéologie confucéenne, la dynastie Han a également contribué à l’ouverture de la route de la soie.

Des découvertes rarissimes

L’Homme ne manque pas d’imagination en termes de petits plaisirs, cette découverte insolite en est la preuve vivante. Des savants Chinois sont tombés sur des jouets sexuels en fouillant des tombes. Il s’agit plus précisément de sculptures représentant un phallus.

Le travail consistait à mettre à jour plusieurs tombes datant de la dynastie Han. Le premier gode a été retrouvé à l’intérieur de la tombe d’un aristocrate et la seconde dans la tombe d’une famille impériale dont l’identité n’a pas été dévoilée.

« Les godes en bronze utilisables sont encore des trouvailles relativement rares, bien que loin d’être inconnus, et on les trouve parfois dans les tombeaux d’élite » indique Fan Zhang, le commissaire d’exposition du musée Yizheng  à IFLScience. Taillés à l’image d’une verge en érection, « ils ne sont pas lourds du tout » rajoute ce dernier. Selon Fan Zhang, « le phallus sans la forme d’anneau était probablement pour un homme ».

Les plus anciens sextoys de l’histoire ?

Le choix du matériau n’a pas été fait au hasard. Le bronze est reconnu pour son excellente résistance à la corrosion tandis que le jade est capable de freiner la décomposition spirituelle et corporelle.

En 2005, lorsque des archéologues avaient mis sur la main un phallus sculpté âgé de 28000 ans, il a été considéré comme le plus sextoy le plus archaïque jamais façonné par la main de l’homme.Quoi qu’il en soit, ces objets ont dû traverser des siècles avant de devenir socialement acceptable.

Quelques trésors du passé retrouvés dans une tombe datant du royaume de Nanyue dans le sud ont été exposé avec les godemichets de la Dynastie Han

Suite à leur découverte, ces godemichets ont trouvé leur place dans les musées de Nanjing et Yizheng, et ont été exposés en dehors de la Chine pour la première fois à l’Asian Art Museum de San Francisco dans le cadre de l’exposition « Tomb Treasures » en février.

Cet article vous a plu ? Partagez-le !


Poursuivez votre lecture :

Laisser un commentaire

 

(facultatif)