Le jardinage, un bon antidépresseur !

Les tracas au boulot, associés aux petits soucis de la vie quotidienne fait cumuler le stress, le poids devient alors de plus en plus lourd à porter et beaucoup de personnes craquent ou deviennent dépressives et amères. Il y en a ceux pour qui le besoin de vacance augmente au fur et à mesure que le temps passe. Et si au lieu de chercher impérativement à s’évader, on faisait plutôt du jardinage ? Il serait un bon antidépresseur en plus de vous faire une jolie vue et un espace de verdure et de fleurs paisible.

Le secret se trouve dans la terre

jardinage

Sachant que les personnes dépressives change généralement d’humeur, une bactérie peut altérer ce changement pour la régulariser. Elle se trouve essentiellement dans la terre. C’est le mycobactérien vaccae et il peut être utilisé dans le traitement de la dépression par son rôle d’activateur de sérotonine. L’essentiel est donc d’avoir un contact avec le sol. Quoi de mieux que le jardinage pour assurer une bonne humeur malgré les roses qui pourraient piquer. Il n’est pas assuré que la bactérie responsable de la production de sérotonine dans le cerveau puisse assurer le traitement de toute dépression mais il y a des répercussions positives sur des personnes qui en souffrent ne serait-ce que dans la gestion des troubles et de l’anxiété.

Aimez les plantes et elles vous apporteront bien-être !

Déjà pour s’occuper des fleurs ou se débarrasser des mauvaises herbes dans le jardin, le corps est très utilisé. On se penche, creuse, taille et bien d’autres mouvements tonifiant les muscles. Des actions répétitives qui rendent plus souple et améliorent la circulation sanguine. Tout comme le yoga, c’est un sport à ne surtout pas sous-estimer! On respire mieux aussi avec les plantes qui nettoient l’air et les fleurs qui embaument et émerveillent notre journée.

Mother and daughter gardening

Jardiner avec les enfants peut devenir une activité intéressante et ludique qui pourra les apprendre la loi de la nature, la patience mais également à être responsable de quelques choses.

S’occuper du potager procure tellement de biens que cela réduit les frustrations. C’est un repère secret où chacun peut se détendre et oublier les problèmes. C’est même devenu l’endroit thérapeutique des maisons de retraite et d’hôpitaux psychiatriques.

Le jardinage est bon pour la santé alors pourquoi ne pas s’y mettre ? A vos bottes !

Cet article vous a plu ? Partagez-le !

Laisser un commentaire

 

(facultatif)