Quelle joie de pouvoir décider du sexe de son futur bébé !

Avoir un enfant, c’est le bonheur total que désire tout jeune couple. Mais pouvoir décider du sexe de l’enfant à naitre doublerait cette immense joie. Les femmes très souvent désirent avoir soit une petite fille, ou un tout petit garçon, évidemment l’appréciation est relative. Cela dépend d’un couple à un autre. Aujourd’hui, plusieurs méthodes existent pour concevoir un enfant de sexe masculin ou de sexe féminin. D’aucuns parleront de régime, d’autres de technique naturel et de temps propice.

Les périodes d’ovulation sont importantes

Lequel préférez-vous ? Avoir une fille, ou avoir un garçon. Selon les recherches et publications scientifiques, les spermatozoïdes y (masculin) migrent plus rapidement que les féminins (X). Ces derniers sont lents et ont aussi une résistance plus que les spermatozoïdes masculins. Cela dit, afin de maximiser votre chance d’avoir un garçon à la naissance, l’idéal est de passer à l’acte sexuel au plus près de la période d’ovulation de sa femme. Une exigence de se priver de l’acte sexuel avant l’ovulation est très importante pour obtenir une concentration ou abondance de spermatozoïdes. Avec toutes ces conditions réunies, votre enfant sera un garçon sans doute. Par contre, la conception d’une fille nécessite dans les deux jours avant l’ovulation la tenue d’un rapport sexuel avec sa conjointe. Deux jours avant l’ovulation, car les gamètes femelles résistent plus et auront la chance de féconder l’ovule en premier. Cette technique repose sur une maitrise parfaite de son cycle d’ovulation. Choisir le sexe de son bébé n’est donc pas si difficile que ça. Les positions influent sur le sexe du bébé.

L’impact des positions pour le choix du sexe du bébé

Pour avoir un garçon, le type de position doit permettre une pénétration profonde. Le but est toujours que les gamètes mâles atteignent rapidement l’ovule pour le féconder. Une pénétration par-derrière est mieux adaptée. Contrairement, pour avoir une fille la pénétration doit être moins profonde. Dans ce cas-ci, la position du missionnaire s’avère nécessaire. En dépit de tout ceci, les régimes alimentaires participent au fait d’avoir un garçon ou une fille.

Les régimes alimentaires pour avoir une fille ou un garçon

Les nourritures elles aussi ont une parfaite influence sur le sexe su bébé à naitre. Pour avoir un garçon, faudra manger des repas bien riches en certaines substances : le potassium, le calcium, et les vitamines C, E, B12. Surtout, prends conseil chez les spécialistes du domaine. À contrario pour avoir une fille il faut bien se nourrir des produits laitiers (fromage, laits, yaourt…), les eaux riches en calcium, les céréales, le jaune d’œuf etc.
Pour conclure, concevoir une fille ou un garçon c’est facile. Il suffit que les partenaires s’adaptent aux différentes techniques possibles.

Cet article vous a plu ? Partagez-le !


Poursuivez votre lecture :

Laisser un commentaire

 

(facultatif)