Alerte sur la surconsommation d’antibiotiques

Ces dix dernières années, une étude menée par l’office européen de statistiques Eurostat a montré une forte hausse de la consommation d’antibiotiques de 65%. Une situation qui inquiète beaucoup les spécialistes des maladies infectieuses. En effet, leur peur réside dans le fait qu’un jour les bactéries pourront résister aux effets des antibiotiques. Et la distribution excessive d’antibiotiques dans des situations anodines ne fait que rapprocher l’humanité de ce jour funeste. Des spécialistes de plusieurs pays sont conscients de cette menace et lancent un appel pour prévenir le monde de la gravité de cette surconsommation d’antibiotiques.

Des milliers de morts par an

surconsommation d'antibiotiques

Il y a 70 ans, on croyait avoir remporté la guerre contre les microbes avec la découverte des antibiotiques. En effet, ce médicament était doté d’une force incroyable et très efficace. Cependant, les temps ont changé et ce genre de traitement est devenu banal et prescrit dans presque toutes les situations. Une utilisation sans réserve qui va peut-être conduire l’humanité à sa perte.

Le combat est loin d’être finie, car la consommation excessive de ce médicament a permis aux bactéries de muter et de tenir tête à ce type de traitement. A ce rythme, l’homme peut décéder d’infections jugées banales il y a encore quelques années, parce qu’un microbe sera résistant à tous les produits médicaux existants. Par exemple, le cas de mort par infection nosocomiale ne cesse d’augmenter. Cette forme d’infection est attrapée dans les hôpitaux, et on a recensé 12 000 morts par an et 150 000 cas d’infection. De plus, l’ancien chirurgien, John Haggie, a même déclaré sa crainte, qu’un retour aux années 1920 serait probable. Cette période sombre a été marquée par la prolifération des pneumonies et autres maladies infectieuses, avant l’arrivée de la pénicilline.

Des microbes très résistants

Microbe résistant

La France est connue pour être 4ème dans le classement des pays consommateurs d’antibiotiques en Europe. Un triste rang qui fait pâle figure vu les efforts déployés par ce pays pour sensibiliser la population de cette surconsommation. C’est le centre d’épidémiologie d’Atlanta CDC qui a découvert un type de bactéries. Il serait capable d’offrir de la résistance face à la plupart des traitements, et notamment les antibiotiques.
Il est à noter que ce ne sont pas de nouvelles bactéries, mais plutôt des anciennes qui ont réussi à développer une résistance face aux médicaments et aux traitements inutiles. Selon le professeur Eric Sonneville, « si la résistance aux antibiotiques continue de progresser à ce niveau d’intensité, sans autre option de soin, il y aura bientôt des infections banales que l’on ne pourra plus soigner ». Cette forte déclaration décrit parfaitement la gravité de la situation actuelle.

Cet article vous a plu ? Partagez-le !


Poursuivez votre lecture :

Laisser un commentaire

 

(facultatif)