Le Dreadlocks revient à la mode cet année !

Le Dreadlocks est un style de coiffure qui remonte à l’Egypte antique. A cette époque, il était adopté par les membres de la famille royale et les députés, comme en témoignent les restes momifiés d’anciens Egyptiens, découverts sur des sites archéologiques. On le retrouve également dans la religion hindoue et fut même porté par Shiva. Puis, au fil du temps, cette coiffure a été associée aux rastafaris et aux fumeurs de joints.

Toutefois, Channel a remis ce style au goût du jour lors du défilé Paris-Bombay, et en a notamment fait la tendance coiffure automne/hiver 2012-2013. Une tendance qui perdure puisqu’elle revient dans le vent cet été.

Dreadlocks et préjugés

How-to-Make-Hair-Dreadlocks

Le Dreadlocks ou « mèche de la peur » fait généralement référence à la culture rasta et, accessoirement, aux fumeurs de chanvre. Mais ce style est également adopté par certaines personnes qui veulent juste se démarquer, sans pour autant être rastafari, dont la philosophie est très différente de celle que l’on a tendance à croire puisqu’elle prône la paix et la justice.

Cette coiffure n’est néanmoins pas tolérée dans le monde professionnel, puisque les idées reçues persistent malgré tout : les gens portant des dreadlocks sont considérés comme « sales ».

Dreadlocks, hygiène et beauté

galeries_photos_locks_hairstylist_djey_for_7se_photographe_nene_kikinho

Malgré la mauvaise réputation de cette tendance, les fashionistas n’ont pas hésité à l’adopter, quitte à n’avoir que quelques mèches pour avoir un style glamour et osé.

Dans les salons de coiffure, les demandes pour ce style particulier ont fortement augmenté ces derniers temps.

Contrairement aux préjugés, pour avoir de beaux dreadlocks, il faut savoir s’en occuper et non laisser pousser ses cheveux à l’état sauvage sans les laver. Il est impératif que les dreadlocks soient propres. Comme la poussière a tendance à s’accumuler dans les cheveux entremêlés, il faut les laver mèche par mèche et les entretenir en utilisant shampooings et autres produits adéquats.

Cet article vous a plu ? Partagez-le !

Laisser un commentaire

 

(facultatif)