5 symptômes qui indiquent que vous êtes enceinte

Contrairement à ce que vous pouvez croire, il n’y a pas que l’absence de règles et les nausées matinales qui indiquent une éventuelle grossesse. Il y a aussi d’autres signes physiques qui signalent cet heureux évènement.

Dans cet article, nous vous dévoilons cinq symptômes distinctifs qui indiquent que vous attendez un bébé.

Fatigue chronique

Fatigue chronique

La fatigue est l’un des premiers signes de la grossesse. Elle apparaît dès les premiers jours et ne s’arrête qu’au 2ème trimestre avant de revenir à la fin au 3ème trimestre. Cette sensation s’explique par l’augmentation d’hormone, notamment de la progestérone, dans l’organisme. En effet, votre corps se prépare aux futurs changements qu’il va affronter.

Parfois, ce sentiment de fatigue s’accompagne d’étourdissement. La tension artérielle tombe subitement à cause de la transformation de l’utérus. Si des vertiges apparaissent également, mieux vaut demander conseil à votre médecin traitant.

Elévation de la température corporelle

Elévation de la température corporelle

Comme pendant l’ovulation, la température corporelle monte légèrement d’un demi-degré lorsqu’une femme est enceinte. Cette élévation est due à la poussée de la progestérone. Toutefois, si les règles reviennent, cette température chute.

La différence est minime, mais pour en avoir le cœur net, mieux vaut prendre votre température tous les matins dès le réveil. Si elle reste élevée au bout du 18ème jour, cela veut probablement dire que vous attendez un bébé.

Nausées matinales fréquentes

Nausées matinales fréquentes

Presque toutes les femmes enceintes souffrent de nausées à partir de la 6ème semaine de grossesse. Ne vous inquiétez pas, car elles s’atténuent au 2ème trimestre. Il semblerait que cette réaction soit une parade de l’organisme pour que la future mère ne consomme pas n’importe quoi pendant cette période. En général, les femmes enceintes ne supportent pas la viande, le poisson, l’alcool, le café ainsi que les cigarettes.

Malheureusement, les vomissements peuvent vous tomber dessus à n’importe quel moment de la journée, mais surtout au début de matinée. Selon les médecins, les nausées sont les premiers indices des modifications hormonales chez la femme enceinte. C’est également un signe que le fœtus est en bonne santé.

Poitrine tendue et douloureuse

poitrine tendue

La fluctuation hormonale agit directement sur la poitrine. Les taux de la progestérone, l’œstrogène et la prolactine sont à la hausse. Ainsi, vos seins sont plus lourds que d’habitude et deviennent plus ferme. Vous vous sentez mal à l’aise dans votre soutien-gorge. Vous constatez aussi que la couleur des aréoles est plus foncée et que les veines sont plus visibles.

La tension douloureuse est causée par la formation des canaux galactophores qui vont produire le lait maternel. Pour soulager l’inconfort, portez un soutien-gorge sans armature durant la nuit. Portez des dessous de qualité bien adapté à votre taille et qui assurent le bon maintien.

Goût et odorat développés

Goût et odorat développés

La plupart des mamans ont l’odorat très sensible dès qu’il y a une fécondation. Soudain, vous avez envie de quelque chose d’amer et d’acide : citron, tamarin, mangue, orange. Ou au contraire, la vue ou l’odeur de certains aliments provoque des répulsions tels que le café, la cigarette, la friture…

Tout d’un coup, l’odeur de l’eau de toilette de votre mari vous écœure alors qu’auparavant vous l’aimiez. Sachez que c’est la bêta HCG, l’hormone sécrétée par le placenta, et les œstrogènes qui provoquent cette sensibilité aux parfums. Les hormones sont les responsables de ces dégoûts inexplicables.

Cet article vous a plu ? Partagez-le !


Poursuivez votre lecture :

Laisser un commentaire

 

(facultatif)